• Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    Préambule 

     

    Les chevaux ont été ma première passion, une passion qui ne m'a jamais quittée depuis que je suis gamine. J'ai commencé à l'âge de huit ans et ma première séance
    sur un cheval de selle à été aussi ma première chute. Beaucoup d'autres ont suivi ensuite (y compris des accidents sérieux), mais sans jamais me faire entrer
    dans la peur, sachant que chaque chute étaient la résultante d'une erreur dans mes demandes. 

     

    J'ai commencé avec l'équitation traditionnelle ayant des enseignants issus de la Haute Ecole de Saumur, puis je me suis intéressée à la méthode des
    chuchoteurs américains, méthode très douce qui m'a énormément séduite et avec laquelle j'ai éduqué ou rééduqué mes propres chevaux (certains avaient un passé
    difficile et cette méthode les a réconciliés avec l'homme - la femme en l'occurrence).

     

    Ils m'ont, chacun à leur manière je crois pouvoir le dire, apporté certainement beaucoup plus que je n'ai pu leur apporter malgré tout l'amour que j'ai pour eux.
    Entre autre l'empathie, la patience, le courage (il en faut parfois avec eux car ils ne manquent pas de nous en faire voir de toutes les couleurs étant très joueurs,
    et nous ne "tirons" pas dans la même catégorie question poids et donc force). Mais surtout, ils m'ont appris à "devenir cheval", le cheval dominant du troupeau
    (dominant pour les chevaux signifiant avant tout protecteur) et à me positionner, tout en restant l'élément protecteur respecté d'eux et sans jamais le
    moindre geste de violence, dans la situation de proie étant pourtant moi même un prédateur ultime : l'Homo sapiens. 

     

    Je vais vous en présenter ici quatre différents types, (je n'aime pas le mot "race") et vous parler de certaines de leurs particularités.
    Mon choix s'est basé sur mon cheval coup de coeur (l'Appaloosa), les deux chevaux améliorateurs de race (Pur sang Arbe et Pur Race Espagnole)
    et sur le petit cheval qui fait la fierté de la région dans laquelle je vis depuis 21 ans (Cheval Camargue).

     

    L'Appaloosa

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    L'Appaloosa était le cheval des Indiens "Nez-Percés". Il est peut être mon cheval préféré, tout d'abord parce que j'ai eu la chance que l'un d'entre
    eux partage ma vie, et parce qu'ayant eu le privilège de pratiquer ma passion avec de nombreuses "races", c'est vraiment celle pour laquelle
    mon coup de foudre a été le plus fort.

     

    Au 16eme siècle, les espagnols ont débarqué sur la côte sud-est de l'Amérique du Nord avec des chevaux tachetés. Ils se sont répandus à travers
    tout le pays, atteignant les riches pâturages des actuels états de l'Oregon, de l'Idaho et de Washington. Vivant près de la rivière Palouse, les indiens
    Nez-Percés ont élevé ces chevaux, les sélectionnant de manière à ne jamais obtenir la même couleur de robe, ceci de façon à identifier
    chaque cavalier qui les montait.

     

    Les Nez Percé de la rivière Palouse sont devenus des cavaliers particulièrement émérites et leurs chevaux tachetés étaient estimées et enviées
    par les autres tribus.

    Les historiens pensent qu’ils ont été la première tribu à élever les chevaux de manière sélective pour leurs traits spécifiques : intelligence,
    vitesse puissance et endurance.  Quand les colons arrivèrent dans cette région, ils appelèrent les chevaux Nez Percé " chevaux de la Palouse "
    du nom de la rivière.

    Avec le temps cela s’est transformé en "palousey" et ensuite "appalousey" . Pendant la guerre de 1877 qui vit s’affronter les Nez Percés et le
    gouvernement américain, les Appaloosas ont permis aux guerriers de semer la cavalerie américaine. Sous la tutelle du grand chef Joseph,
    la tribu s’enfuit sur plus de 1300 milles par des chemins très accidentés.
    Quand ils rendirent les armes dans le Montana, leurs troupeaux furent dispersés.  

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

     

    L’Appaloosa traversa alors une période bien difficile, il faisait partie d’une nation vaincue, un cheval dont le temps était venu et s’en était allé.
    Il y avait bien quelques propriétaires de ranchs qui continuèrent à élever des chevaux pour leurs propres usages, mais les chevaux tachetés de
    l’élevage des Nez Percés se perdaient peu à peu. Un historien, cavalier, du nom de Francis Haines, publia en 1937 un article dans un magazine équestre
    au sujet de l’Appaloosa. La réaction du public fut formidable et Haines lui donna suite avec plusieurs autres articles sur l’espèce. Au bout d’une année,
    le support du public était suffisant pour inciter six hommes à créer l’Appaloosa horse club.

     

    Elle est aujourd'hui une des races prédominantes aux Etats-Unis. Malheureusement la race de cheval Appaloosa est en voie d'extinction
    depuis les années 2000.


    Afin de sauver la race les croisements sont interdits ainsi que les Appaloosas de robe Solid Color (photo ci-dessous)

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    L' Appaloosa ramène sans aucun doute aux Cow-Boys, aux Indiens et au Far-West. On le retrouve dans de nombreux films et séries télévisons qui parlent
    de cette époque. Il est aussi une star des bandes dessinées : Yakari et Joly Jumper.

     

    Comme vous aurez pu le voir sur ces photos, les robes peuvent être très différentes, mais 4 caractéristiques restent  propres à la race :

     

    - le tour des yeux, les naseaux et les parties génitales qui sont marbrés,

    - la sclérotique bien marquée (blanc de l'oeil apparent),

    - les sabots striés,

    - la robe colorée.

     

    Pour être reconnu comme cheval de race Appaloosa le cheval n'est cependant pas obligé de posséder toutes ses caractéristiques du moment
    que ses géniteurs soient eux-mêmes des Appaloosa. 

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    Le Pur Sang Arabe

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    Le cheval de race Pur-sang arabe (lignée pure élevée principalement par les bédouins) est originaire du moyen-orient.
    Beaucoup le considère comme le plus beau cheval au monde grâce à une tête très particulière (chanfrein concave, finesse et robustesse)
    et sa queue relevée.

     

    C'est une des races les plus anciennes. Les premières traces de sa présence remontent à 4500 ans en Mésopotamie.

     

    Il a été et est toujours utilisé comme améliorateur de race afin d'apporter de l'élégance, de l'os et de l'endurance.
    Il doit sa résistance à son mode de vie : le désert. Son surnom est "le roi du désert".

     

    Cette race est très reconnue et présente dans de nombreux pays : Afrique, Asie, Amériques, Océanie et Europe.

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    Elevé dans son pays d'origine par les Bédouins, ce sont les femmes qui gèrent l'élevage et les enfants qui s'occupent des poulains.

     

    Les Etats-Unis disposent de 90% du cheptel de la race Pur-sang Arabe.

     

    Deux étalons Pur-sang Arabe ont particulièrement marqués la race : Darley Arabian et Godolphin Arabian. 

     

    Le cheval Arabe est à l'origine de nombreuses races : l'Anglo-arabe, l'Arabe-barbe, l'ara-appaloosa, l'arabo-lusitanien, l'arabo frison,
    l'arabo-boulonnais, l'arabo haflingers, l'aralusian et l'aratel.

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    Une pouliche Pur Sang Arabe a également compté parmi mes compagnons de route. Nous l'avons adoptée à l'âge de six mois et avons
    travaillé avec elle la désensibilisation à tous les éléments extérieurs (faisant d'Elle un cheval sûr et sans aucune peur), le débourrage avec la méthode
    des chuchoteurs et l'apprentissage du dressage. Ce sont des chevaux extrêmement attachants qui, lorsqu'ils sont en confiance, se comportent comme de
    "gros chiens" ce qui peut parfois réserver de belles surprises.

     

    Ce sont des chevaux présents dans beaucoup de disciplines et particulièrement doués dans les épreuves d'endurance en raison de leur
    morphologie et de leurs allures rasantes. Ils savent par conséquent économiser leurs forces.

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    Le Pur Race Espagnol (P.R.E.)

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    Le cheval de race Pure Race Espagnole ou PRE ou encore Andalou est originaire d'Andalousie en Espagne.
    Il est présent en Espagne depuis la préhistoire, des peintures rupestres témoignant de sa présence.

     

    Initialement l'Andalou était utilisé pour la guerre pour sa maniabilité et sa légèreté. Cependant au Moyen-âge avec l'arrivée des armes lourdes,
    le Pure Race Espagnole n'est plus adapté et on lui préfère des chevaux plus massifs.
    L'arrivée des armes à feux au XVème siècle redore son blason de cheval de guerre.

     

    Le cheval PRE est utilisé pour la création de nouvelles races : Lipizzan et Lusitanien.  
    Il est souvent utilisé aussi en croisement pour apporter de la légèreté et du sang.

     

    Malgré ses qualités, au XIXème siècle le nombre d'élevages de chevaux Pure Race Espagnole baisse.

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    Ce sont des chevaux utilisés fréquemment en dressage de haute école en raison de leur aptitude à avoir des allures très relevées
    (Ecole Royale Andalouse d'Art Equestre), en compétition de haut niveau de dressage, dans des numéros équestres et de spectacles.
    Il est très présent au cinéma grâce sa conformation harmonieuse et ses allures pleines de légèreté.
    On trouve aussi le cheval Andalou en attelage, en Doma Vaquera et (malheureusement) en Tauromachie.

     

    Le cheval Pure Race Espagnole est très apprécié pour son bon caractère et ses allures, mais aussi pour sa taille et sa puissance.
    En revanche il n'excelle pas en endurance, justement en raison de ses allures relevées, ce qui induit pour lui de la fatigue au contraire des chevaux
    ayant des allures plus rasantes comme c'est le cas du Pur Sang Arabe.

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    Le Cheval de Camargue

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    Les origines du Cheval de Camargue sont lointaines et assez méconnues. Le milieu que constitue sa terre d’élection présente des caractères
    particulièrement marqués : sol, climat, pâture, ont forgé au cours des siècles une race en laquelle se sont naturellement résorbés les traits d’autres races,
    incidemment croisées au fil des aléas de l’Histoire.

     

    C'est un petit cheval rustique élevé en semi-liberté qui le fait  s’affirmer comme le garant essentiel de la pérennité de la race. Les chevaux s’y trouvent
    confrontés aux excès d’un climat, certes privilégié par son ensoleillement, mais souvent sévère : vents violents, humidité fréquente, marais, froid mordant,
    touffeurs de l’été aggravées par le harcèlement de myriades d’insectes voraces qui l'agacent tout au long de ses journées…

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    Ce sont ces conditions difficiles qui ont façonné une race d’une exceptionnelle rusticité, capable de s’y multiplier et de triompher des intempéries.
    Une race remarquablement endurante à l’effort, d’une singulière frugalité.

     

    A l’instar des juments vivant sur de vastes espaces, la naissance des poulains s’effectue librement, sans intervention humaine.
    Ils naissent toujours de couleur sombre (noir, gris, bai, rouan …) et ne prennent leur robe blanche (gris clair, dit-on conventionnellement) que plus tard,
    à un âge variable selon l’individu, et parfois avancé soit vers cinq, six ans …

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    A fin de reconnaissance, les poulains sont identifiés au moment du sevrage, au fer chaud appliqué sur la cuisse à l’aide d’une marque
    (distincte pour chaque élevage : initiales, écusson, motif stylisé), ainsi que sur l’encolure pour les mâles ou sur la cuisse pour les femelles, par une lettre
    figurant l’année de naissance, suivie d’un numéro le désignant à l’intérieur de l’élevage.

     

    En son aire originelle, le cheval Camargue se limitait autrefois à une activité rurale (agricole et pastorale). Son mode d’élevage est resté inchangé et préserve
    fidèlement ses qualités qui en font un cheval complet, aujourd’hui reconnu propre à toutes les disciplines de loisirs et de sports : Les épreuves de maniabilité
    en lesquelles il excelle ;  Le dressage où il est un partenaire idéal des jeunes cavaliers (tout en sachant étonner les plus chevronnés) ;
    Le saut d’obstacle ;  L'attelage ; La randonnée ; Les épreuves d’endurance.

     

    Les Chevaux, passion d'une vie !

     

    Son terrain de prédilection en compétition est l’équitation de travail, discipline des plus dures et des plus complètes, ou il rivalise souvent avec les chevaux
    des races concurrentes : espagnols, portugais, maremmani (italiens).

      

    Bien qu'il soit le vecteur emblématique des fêtes traditionnelles, le cheval Camargue s’affirme avant tout comme le précieux partenaire des gardians pour la
    conduite et la maîtrise des troupeaux de taureaux sur leurs vastes espaces d’une terre demeurant par essence celle du rêve de liberté.