• Astuces pour photographier à main levée

     

    Astuces pour photographier à main levée

     

    Si comme moi vous n'êtes pas forcément adepte du trepied ou du monopode (sauf cas bien spécifiques), que vous aimez la billebaude et
    que vous faites le plus souvent vos photos à main levée (même à grandes focales), vous avez déjà certainement été confronté aux flous de bouger.

    Voici donc quelques petites astuces que j'ai expérimentées et que je partage ici :

    DECLENCHER

    Pensez tout d'abord à appuyer sur le déclencheur avec la pulpe du doigt plutôt qu'avec le bout du doigt.
    Ainsi après avoir fait la MAP, le déclenchement se fera plus en douceur et évitera la déstabilisation de votre objectif par un appui trop brusque.

    DEBOUT

    La position que vous prenez pour photographier est très importante en matière d'équilibre.
    Si vous êtes debout, évitez de vous placer de face par rapport au sujet, les deux bras décollés du corps. Il n'est en effet pas question ici de prendre son envol 
    De plus, une telle position vous assure avec une quasi-certitude ce fichu flou de bouger.
    Préférez une position similaire à celle du tireur à l'arc ou de l'Escrimeur, à savoir de profil,  le pied gauche pointé vers le sujet,
    le pied droit en retrait et  perpendiculaire au pied gauche. 
    Calez votre bras gauche contre votre flanc, la main gauche soutenant l'objectif (le ventre induisant un mouvement régulier de respiration n'étant pas le meilleur appui).
    Placez la pulpe du doigt sur le déclencheur et maintenez votre bras droit collé également le long du corps.
    Au déclenchement, bloquez votre respiration. 


    ASSIS

    Dans la mesure du possible, essayer d'utiliser vos genoux comme appui. Un genou replié sur lequel vous posez votre objectif est un parfait stabilisateur.
    Bien sûr il faudra courber un peu le dos pour mettre l'oeil dans le viseur à moins que vous n'ayez de très longues cuisses...

    A GENOUX

    Toujours en soutenant l'objectif de la main gauche, utilisez vos deux coudes comme stabilisateurs.

    A PLAT VENTRE

    Cette position est celle qui vous permet d'utiliser directement le sol comme appui, 
    si toutefois vous avez un écran inclinable ou encore un viseur d'angle.
    Faute de quoi, un coussin, 
    un caillou, une branche... seront de très bonnes bases à votre appareil, tout en vous permettant de porter votre oeil au viseur.

    Mais aussi, la ficelle de stabilisation !

    Un "pied" peu encombrant et à moindre frais
    Une ficelle accrochée d'un coté à l'APN et à l'autre bout à une petite planchette de bois dans laquelle vous avez fait un trou.
    Coincer la planchette de bois sous votre pied.
    En tendant la ficelle vous stabiliserez votre appareil.
    Il vous reste à ajuster la longueur de la ficelle pour que le viseur soit à la bonne hauteur.
    Pas cher et très efficace.



    Bonnes photos !



     

     

    La photo et moi

    Retour aux galeries